No announcement available or all announcement expired.

PREMIERE SESSION DU COMITE INTERMINISTERIEL SUR LES STATISTIQUES DE GENRE AU CAMEROUN

PREMIERE SESSION DU COMITE INTERMINISTERIEL SUR LES STATISTIQUES DE GENRE AU CAMEROUN

PREMIERE SESSION DU COMITE INTERMINISTERIEL SUR LES STATISTIQUES DE GENRE AU CAMEROUN

Dans le cadre de la  mise en œuvre de sa stratégie  d’accompagnement du Gouvernement  du Cameroun à travers le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille, l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONUFEMMES)  a retenu le Cameroun  comme pays pilote  du développement du Programme Phare (PP) Making Every Woman and Girl Count (MEWGC)  avec pour principal objectif de fournir une assistance technique pour améliorer la production de statistiques sur le genre dans tous les domaines des ODD.

Pour ce faire, un cadre organisationnel du programme MEWGC au Cameroun a été mis en place par la création d’un Comité Interministériel sur les Statistiques de Genre au Cameroun (CISGC) par  Décision   N°079/D/MINPROFF/SG/DEPC  du 02 mai 2019. A cet effet, le CISGC est un organe d’orientation stratégique et de supervision de l’appui au suivi-évaluation de la Politique Nationale Genre (PNG) à travers l’amélioration de la production et l’utilisation des statistiques de genre au Cameroun pour un meilleur suivi des ODD. A ce titre, il assure la coordination et le suivi des activités mises en œuvre par le gouvernement en matière de genre et statistiques ainsi que de prise en compte du genre dans la mise en œuvre des ODD et des autres cadres de planification internationaux, régionaux et nationaux.

            Pour le démarrage de ses activités,   la première session dudit comité s’est tenue le jeudi 25 juillet 2019 à l’Hôtel AZUR de Yaoundé en vue de l’appropriation   du programme MEWGC et  la validation du plan de travail 2019.

  1. OBJECTIF
  1. Objectif général

La rencontre avait pour principal objectif de valider le plan de travail 2019 du Comité Interministériel sur les Statistiques de Genre au Cameroun.

  1. Objectifs spécifiques

De manière spécifique, il était question de :

  • S’approprier le programme MEWGC;
  • valider le plan de travail 2019 du CISGS ;
  • Préparer la session 2019 du CISGS ;
  1. PRINCIPAUX RESULTATS ATTENDUS
  • Tous les membres du Comité Interministériel sur les Statistiques de Genre au Cameroun sont imprégnés du programme MEWGC ;
  • Le Plan de Travail  2019 du CISGC est disponible ;
  • La date de la première session du CISGC est projetée;
  • Le chronogramme d’activités est défini.
  • METHODOLOGIE

L’approche méthodologique retenue pour la conduite des travaux était essentiellement participative. Ainsi, les travaux se sont déroulés en plénière au travers des échanges, les question/réponses, les discussions dirigées.

DEROULEMENT DES TRAVAUX

Cinq points étaient inscrits à l’ordre du jour :

  • Mot de la Représentante Adjointe d’ONU Femmes ;
  • Mot introductif du Président du Comité Interministériel ;
  • Présentation du programme MEWGC au Cameroun ;
  • Adoption et Validation du plan de travail 2019 ;
  • Recommandations

Mot de la représente Adjointe de ONU- FEMMES

Madame HIND JALAL, Représentante Adjointe d’ONU Femmes, a tenu à rappeler qu’en septembre 2015, les gouvernements se sont unis autour du Programme de développement durable à l'horizon 2030, avec 17 nouveaux objectifs de développement durable (ODD) et 169 cibles visant à éliminer la pauvreté, à combattre les inégalités et à promouvoir la prospérité d'ici 2030 tout en protégeant l'environnement. Elle a indiqué que l'agenda 2030 définit l'ODD 5 intitulé : « Réaliser l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles d'ici 2030 », ainsi que 37 objectifs liés au genre dans 10 autres ODD.

Seulement, fait-elle remarquer, 80% des indicateurs d'égalité de genre dans les objectifs de développement durable (ODD) manquent de données. Afin de rendre visibles les progrès réalisés pour l’atteinte des ODD, elle a relevé qu’ONU Femmes voudrait s’assurer que les données statistiques en genre sont disponibles, accessibles, analysées et utilisées pour éclairer l’élaboration des politiques, faire le plaidoyer, renforcer l’appropriation de l’égalité des sexes et promouvoir l’autonomisation des femmes.

Madame la Représentante Adjointe a ainsi fait savoir qu’en 2017 le programme Making  Every Women and Girls Count (MEWGC) a été mis en place et le 20 juin 2019 un  séminaire-atelier du Comité Technique opérationnel a eu lieu et a eu pour livrable le plan de travail 2019 qui devra être validé au cours de cette 1ère session du CISGC. Elle s’est félicitée de cette session qui marque une avancée notoire dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme. Ce comité en effet, dont le but est de veiller à ce que le Comité Technique s’aligne aux orientations politiques nationales en l’occurrence celles de la PNG. Elle a conclu son propos en annonçant le nouveau logo du programme MEWGC qui est désormais « Women  count ».

Mot introductif du Président du Comité Interministériel

Monsieur Moussa AOUDOU, Président du Comité Interministériel sur les Statistiques de Genre au Cameroun (CISGC), a après les civilités d’usage, exprimé sa profonde gratitude à ONU femmes Cameroun pour l’appui technique et financier constamment apporté à la promotion de l’égalité de sexes et l’autonomisation des femmes et qui pour le même élan, a rendu possible cette importante rencontre. Il a ensuite remercié tous les responsables des administrations publiques/parapubliques et du SNU présents, qui ont bien voulu y prendre part.

Monsieur le président du CISGC, reprenant les engagements du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya, qui a placé la promotion de la femme au centre de son septennat des grandes opportunités, a indiqué que pour atteindre cet objectif, il est question de créer des conditions qui garantissent un épanouissement optimal de la femme camerounaise et une pleine participation de celle-ci à la lutte contre la pauvreté et au développement du pays. Par ailleurs, la famille étant le socle de la société, l’épanouissement de chacun de ses membres passe par une évaluation juste des actions entreprises dans ce sens. C’est dans cette optique que le gouvernement camerounais en collaboration avec les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), le secteur privé et les Organisation de la Société Civile, met en œuvre des actions qui permettent aux femmes de faire face avec plus d’efficacité aux problèmes économiques et sociaux auxquelles elles sont confrontées. Aussi importe-il de disposer des données statistiques sur le genre, afin d’établir une bonne situation de référence en la matière au Cameroun ; ce qui permettra, à terme d’évaluer les avancées par rapport aux politiques genres énoncées dans le DSCE et les ODD.

Ayant également précisé que le Cameroun est un pays de niveau 2 où la production  et l’utilisation des données statistiques sensibles au genre est irrégulière, il a fait état de ce que le pays a été retenu comme pays pilote dans le cadre du développement du Programme phare « Making Every Woman and Girl Count» (MEWGC) d’ONU Femmes, avec pour principal objectif de fournir une assistance technique pour améliorer la production de statistiques sur le genre dans tous les domaines des ODD.  Ledit programme appui le MINPROFF dans la mise en place d’un Système d’informations Statistiques (SIS) efficace. Et, c’est dans ce cadre que le Comité dont la première session s’est tenue ce 25 juillet 2019 a été créé.

Ce Comité est un organe d’orientation stratégique et de l’appui au suivi/évaluation de la Politique Nationale Genre(PNG) à travers la production et l’utilisation des statistiques de genre au Cameroun pour un meilleur suivi des ODD. Cet organe assure la coordination et le suivi des activités mises en œuvre par le gouvernement en matière de genre et statistiques. Aussi a-t-il conclu son propos en prescrivant efficacité et sérieux pour arrêter le plan de travail 2019.

Présentation du programme Making Every Woman and girl Count (MEWGC)

 La présentation du programme MEWGC par Paulette BEAT SONGUE, Coordinatrice de programme gouvernance,  était articulée autour de la Justification du programme; du Problème à résoudre et de la solution proposée ; des Objectifs du Programme MEWGC ;  des  Résultats attendus ; du  Processus de sélection des pays ; des Etapes à franchir ; de la Phase préparatoire du programme MEWGC en 2018 ; des Objectifs et résultats de MEWGC au Cameroun  et des Activités menées dans le cadre du Programme MEWGC en 2019 .

L’on retient  en substance qu’une évaluation nationale en “Statistiques de genre” a été réalisée en 2018 pour permettre d’avoir un document de projet pour le Cameroun et mobiliser les ressources nécessaires. Un document de projet “MEWGC” du Cameroun, a été élaboré sur la base de l’information collectée à cette 1ère  étape.  Ledit document a été validé lors d’un atelier national sur le genre et les ODD avec diverses parties    prenantes et un appui a été apporté à l’élaboration d’une feuille de route pour la mise en place du Système d’ Information Stastistique du MINPROFF relatif aux questions d’égalité de genre.

          L’objectif général du programme MEWGC est de: « Rendre les statistiques de genre et les statistiques désagrégées disponibles, accessibles et les analyser pour éclairer l'élaboration des politiques, le plaidoyer et la redevabilité en vue d'assurer l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. » Les résultats attendus sont les suivants :

  • l’environnement politique et financier est renforcé pour favoriser une adaptation sensible au genre et un suivi efficace des ODD au niveau national.
  • la production des statistiques de genre est renforcée afin de faciliter le suivi des politiques nationales et engagements relatifs à la production de rapports dans le cadre des ODD, de la CEDEF, du Programme d’Action de Beijing et de la Politique Nationale Genre ;
  • les statistiques sur le genre sont accessibles à tous les utilisateurs (gouvernements, société civile, universitaires et secteur privé) et peuvent être analysées pour éclairer la recherche, le plaidoyer, les politiques et les programmes, et promouvoir la reddition des comptes, la responsabilisation.

          Les Activités du programme MEWGC du Cameroun  réalisées en 2019 sont les suivants :

  • Appui à la mise en place d'un réseau de journalistes qui ont été sensibilisés sur les statistiques de genre et qui aideront à la diffusion des produits statistiques (Réalisée avec l’appui de l'INS et du MINPROFF);
  • Mise en place d'un réseau de points focaux genre et statistiques au sein des cellules statistiques de 18 Ministères (Emploi, Santé, Education, MINEPAT etc.)
  • Formation des points focaux genre et statistiques sur la production des statistiques de genre avec l'accompagnement de l'IFORD et du MINPROFF;
  • Formation des enseignants des écoles de statistiques sur le genre et la nécessité d'intégrer le genre dans les curricula de formation en statistiques (En cours avec la collaboration de l'INS et du MINPROFF);

Les échanges et commentaires enregistrés  ont porté sur :

  • les indicateurs sensibles au genre dans la croissance inclusive ;
  • le défi d’obtenir des statistiques sensibles au genre au-delà des statistiques relatives aux femmes, aux enfants etc. ;
  • le problème de la qualité et de l’utilisation de la statistique pour des fins politiques et la visibilité des statistiques réelles ;
  • la prise en compte du genre dans les curricula de formation des écoles de statistiques ;
  • l’alignement du programme MEWGC aux politiques ;
  • le problème de costing des activités de renseignement de la base de données statistiques des administrations ;
  • l’appréciation de la méthode d’évaluation utilisée au Cameroun considérée comme bonne pratique ; de même les résultats attendus ;
  • la durée du programme qui n’aura pas d’incidence négative pour l’atteinte des objectifs fixés.

Adoption et Validation du plan de travail 2019

Le plan de travail 2019, présenté par Monsieur MATIP Alain, Chef de la Division des Etudes, de la Planification et de la Coopération du MINPROFF, par ailleurs Secrétaire du CISGC, a déroulé les activités déjà menées et celles qui devront être menées au cours de l’exercice par le MINPROFF, l’INS, le BUCREP et  ONU Femmes. A l’issue de cette présentation, les observations ci-après ont été relevées :

  • faire le costing des activités planifiées ;
  • Renforcer les capacités des points focaux genre et statistiques des administrations dans monter des projets sensibles au genre pour leur éligibilité au financement ;
  • Elaborer un questionnaire afin d’évaluer l’appropriation du programme MEWGC par les membres du CISGC ;
  • la prochaine session du CISGC est projetée avant le 15 novembre 2019

          Le PTA 2019 du programme MEWGC a par la suite été validé à l’unanimité .

MINPROFF

Close