Les OBC/OSC de femmes et de jeunes à l’école de la gouvernance

Les OBC/OSC de femmes et de jeunes à l’école de la gouvernance

Les OBC/OSC de femmes et de jeunes à l’école de la gouvernance

Les OBC/OSC de femmes et de jeunes à l’école de la gouvernance.

C’est l’objectif poursuivi par le deuxième atelier de renforcement des capacités institutionnelles et techniques des OBC et OSC de femmes et de jeunes pour la facilitation des concertations sur la paix, le vivre ensemble et la cohésion sociale, du 05 au 06 janvier 2021 à Maroua.

Faisant suite au précédant, cet atelier visait l’amélioration de la gouvernance interne des OSC et OBC pour la mise en place et l’accompagnement des cadres/mécanismes de concertation entre OBC, OSC de jeunes/adolescents, de femmes, de leaders religieux et traditionnels.
Pour y arriver, cinq exposés ont été nécessaires. Ils portaient sur la gouvernance interne des OBS/OSC, les normes sociales, la Communication interpersonnelle et le rôle des Autorités Traditionnelles et Religieuses. Il en ressort que seuls trois types d’associations œuvrent dans des zones en conflit, les associations légalisées (OBC/OSC), les associations autorisées (internationales) et les associations agréées (confessionnelles). Le second exposé a mis en lumière le rôle des femmes et des jeunes dans la promotion et la préservation de la paix, du vivre ensemble harmonieux et de la cohésion sociale. Rôle reconnu au niveaux local (culturel), sous-régional (la Charte Africaine sur les jeunes) et international (les Résolutions 1325 et 2250 des Nations Unies).
Les travaux de groupes ici ont consisté en l’élaboration d’un plan d’action sur les techniques de facilitation des concertations sur la paix, le vivre ensemble et la cohésion sociale.

MINPROFF

Close
Close

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Close

Close