No announcement available or all announcement expired.

JIF 2019

JIF 2019

JIF 2019

34ème EDITION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME : « CROISADE CONTRE LES INEGALITES DE GENRE : S’ARRIMER A LA NOUVELLE IMPULSION »

Comme un seul homme, elles se sont levées pour magnifier la Paix et l’Unité du Cameroun. Elles, ce sont les femmes camerounaises, qui ont défilé pendant près de 03 heures de temps, le 08 mars 2019 au Boulevard du 20 mai. Aux premières loges, madame Chantal BIYA, première dame du Cameroun  ainsi que les membres du gouvernement  qui l’accompagnaient. Arborant  un pagne dont l’image centrale présente des femmes des quatre aires culturelles portant ensemble le Cameroun, les femmes ont défilé d’un pas alerte.

L’organisation de cette édition était d’ailleurs révélatrice des valeurs et idéaux de paix, d’équité et de développement, en passant par l’inclusion féminine  impulsés par le Président de la République. Lors de sa prestation  de serment du 06 octobre 2018, son Excellence Monsieur Paul BIYA disait alors : « Mieux que par le passé, nous devons accorder aux femmes (…) une juste place dans la société (…). A cet effet, je m’engage à accélérer le processus d’institutionnalisation de la parité hommes-femmes ; je m’engage à renforcer la prise en compte des besoins des femmes dans les politiques publiques sectorielles ». Deux carrés spéciaux ont ainsi constitué la principale innovation du défilé: le carré spécial du Vivre-ensemble avec pour défilantes des femmes essentiellement et celui de la parité constitué d’hommes et de femmes se tenant par la main. Le premier carré exprime l’engagement des femmes en faveur de l’unité, et le second, la complémentarité entre l’homme et la femme qui ne peuvent faire preuve d’efficacité l’un sans l’autre.

La suite des wagons a également démontré l’implication des femmes dans divers corps de métier et à de nombreux postes de décisions. On les retrouve dans les corps de police, de la gendarmerie, dans l’armée, en agronomie, dans les transports, la mécanique, l’entrepreneuriat, les télécommunications, l’enseignement. Elles occupent des postes de Directeurs Généraux et de Présidents de Conseil d’Administration. Ceci a d’ailleurs fait dire à madame le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille que : « la situation de la femme camerounaise a beaucoup évolué (…), et elles devraient saisir toutes les opportunités qui leur sont offertes pour acquérir la connaissance et entreprendre ». Le défilé qui s’est déroulé dans l’ordre et l’harmonie a pris fin sous les airs de l’hymne de la femme exécuté par le groupe des marinettes.

MINPROFF

Close