22EME EDITION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FAMILLE 2016

22EME EDITION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FAMILLE 2016

Le 15 mai 2016, le Cameroun se joint à la communauté internationale pour célébrer la 22ème édition de la Journée Internationale de la Famille (JIFA). A cette occasion, et pour marquer d’une pierre blanche cette édition, le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille a mis un focus sur l’amélioration des connaissances des familles en vue du développement des réponses appropriées aux défis sociaux actuels notamment en matière de santé maternelle et infantile, préalable à une vie saine et un avenir durable. A cet effet, dans ce domaine spécifique sus évoqué, pour inverser la tendance des chiffres défavorables à la santé de la mère et de l’enfant, le Gouvernement a mis en place un Programme National de Lutte contre la Mortalité Maternelle, Néonatale et Infanto Juvénile (PLMI) sur la coordination du MINSANTE assisté du MINPROFF qui en assure la Vice-présidence. Au regard de cet aspect de la protection de la famille qui est lié à la santé, il peut paraitre maladroit de penser une telle activité au Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille. Toutefois, adopter une telle attitude, c’est perdre de vue l’aspect de mobilisation des communautés pour le changement de comportement, chère à ce département ministériel, notamment dans le domaine de la promotion de la santé et des pratiques familiales essentielles.

ROLE DU MINPROFF EN MATIERE DE PROMOTION DE LA SANTE
Le Décret N° 2012/638 du 21 décembre 2012 portant organisation du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille dispose que ce département ministériel est responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre des mesures gouvernementales relatives à la promotion et au respect des droits de la femme et à la protection de la famille.
De manière spécifique, il est chargé entre autres :
• de veiller à l’élimination de toute discrimination à l’égard de la femme ;
• de veiller à l’accroissement des garanties d’égalité à l’égard de la femme dans tous les domaines d’activités ;
• d’étudier et de proposer les stratégies et mesures visant à renforcer la promotion et la protection de la famille;
• d’étudier et de proposer les mesures visant à la promotion et à la protection des droits de l’enfant.

Ce ministère a pour cibles les femmes, les veuves, les familles, les enfants, et les communautés. Aussi assure-t-il la tutelle de plus de 20 000 associations et réseaux d’associations de femmes, plusieurs centaines d’associations, réseaux d’associations des veuves, des familles et de promotion des droits de l’enfant.
Aussi le MINPROFF est-il un partenaire privilégié pour susciter et renforcer la demande en matière de santé de la mère et de l’enfant, à travers la mobilisation de ses cibles, des hommes et des leaders d’opinion pour la sollicitation et l’utilisation des services de SRMNI, et la lutte contre les pratiques socio culturelles qui limitent la demande de ceux-ci. Dans cette logique, il assure la promotion du paquet minimum disponible en termes de services et soins de SRMNI par le biais des services déconcentrés et les unités techniques spécialisées telles que les Centres de Promotion de la Femme et de la famille (CPFF) à travers les activités de communication pour le changement de comportement (sensibilisation, formation, plaidoyer…).
Conscient de son rôle presque central en matière de promotion de la santé, qui s’inscrit dans l’action 2 « Mobilisation des communautés pour la promotion de la santé et des pratiques familiales essentielles », du programme 2 « Développement de la Famille », Madame le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille donnera, le 15 mai prochain : Journée Internationale de la Famille, un point de presse sur le thème : « le rôle des familles dans l’accompagnement de la demande des services et soins de santé maternelle et infantile », dont l’objectif visé est de mobiliser les communautés et les familles en faveur de la Santé de Reproduction, Maternelle, Néonatale et Infantile (SRMNI).
Par ailleurs plusieurs activités sont prévues dans ce cadre et visent pour les unes le renforcement des capacités des organisations de promotion de la famille et du personnel du MINPROFF à la prise en charge des cas de conflits conjugaux et familiaux et pour les autres, l’organisation des cliniques socio-éducatives en vue de la prévention des violences domestiques.

MINPROFF

Leave a Reply

Close
Close

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Close

Close